Le massif forestier du Mont-Royal abrite une faune diversifiée. Près d'une centaine d'espèces de la faune sauvage - amphibiens, reptiles, oiseaux et mammifères - sont observées au cimetière Notre-Dame-des-Neiges.

L'écureuil gris, le tamia rayé ou le suisse, la marmotte, le raton-laveur et la mouffette rayée en sont les principaux représentants. De plus, la présence du lapin à queue blanche et du renard roux donne au lieu un caractère rustique toujours apprécié en zone urbaine.

Plusieurs espèces d'oiseaux visitent aussi cet environnement privilégié. À différentes époques de l'année, on peut y observer: bruants, carouges à épaulettes, chardonnerets jaunes, corneilles d'Amérique, crécerelles d'Amérique, étourneaux sansonnets, goglus, hirondelles, merles d'Amérique, mésanges à tête noire, moineaux, moqueurs, orioles du Nord, parulines, pics, pluviers kildir, quiscales bronzés, sittelles à poitrine blanche et tyrans tritris.

Plan de gestion de la faune

Développement durable et patrimoine naturel vont de pair au Cimetière. C'est dans cette perspective qu'un plan de gestion de la faune a été adopté. Il a pour objectif de préserver, de développer et de mettre en valeur la diversité de la faune sauvage qui fréquente le territoire du Cimetière tout en limitant les nuisances que certains animaux peuvent occasionner en raison de leur abondance ou de leur comportement.

Notre plan de gestion a donc trois axes d'intervention qui vise à maintenir un équilibre entre un lieu où se tiennent des activités d'inhumation et de commémoration et un lieu habité par une faune sauvage.

  • Axe 1: la conservation et l'amélioration de la diversité faunique par le respect envers la faune dans le cadre de toutes les activités du Cimetière. 
  • Axe 2: la mise en valeur de la faune par l'instauration d'instruments de connaissance et de diffusion destinés à nos travailleurs et visiteurs. 
  • Axe 3: la gestion des problématiques fauniques par des mesures d'intervention afin d'assurer une cohabitation harmonieuse entre la faune et les activités du Cimetière.

Bannière rotative

preservation de la faune

Aidez-nous à préserver la faune et à assurer une cohabitation harmonieuse.

  • En se nourissant sans l'intervention de l'humain, les animaux développent des comportements adéquats essentiels à leur survie. Les aliments des humains ne leur conviennent pas. 

  • Nourrir les animaux contribue à la surabondance de certaines espèces. Cette situation nuit à l'équilibre écologique naturel qui contribue à la sauvegarde de la belle diversité faunique. 

  • En perdant leur crainte naturelle des humains, ils peuvent importuner les visiteurs. 

Merci d'observer l'interdiction de nourrir les animaux et de suivre ces deux conseils :

  • Appréciez les animaux sauvages à distance.

  • Gardez votre animal domestique à la maison.